Salarié(e)
Chômeur(se)
Étudiant(e)
Me déplacer

Je suis un usager des transports en commun, mais souhaite trouver une autre forme de mobilité pour allier l’utile à l’agréable et limiter mon impact carbone. Zoom sur les mobilités douces et les aides auxquelles j’ai droit pour y accéder.

La mobilité douce englobe les modes de mobilité dits "actifs", qui ne font appel qu'à la seule énergie humaine (marche, vélo, trottinette…) mais aussi tout moyen de mobilité, collectif ou individuel, contribuant à une baisse des émissions de CO2.


Le bonus vélo : une aide à l’achat d’un vélo classique ou électrique

Le bonus vélo a été étendu jusqu’au 31 décembre 2023, c’est donc l’occasion d’en profiter ! Les montants de l’aide sont de 150€ pour l’achat d’un vélo traditionnel et de 300 à 2 000€ pour l'achat d'un vélo électrique, vélo cargo, vélo adapté, etc. Cette aide est octroyée sous condition de revenus ou de handicap.

  • Pour me renseigner sur l’éligibilité, rendez-vous sur le site du Service public.

La prime à la conversion pour l’achat d’un vélo électrique

 Si j’envoie à la casse un véhicule ancien (antérieur à 2006 pour les moteurs essence et antérieur à 2011 pour les diesel) que je possède depuis plus d'un an, je peux bénéficier d’une aide de 40 % du prix d'acquisition d’un vélo électrique. En prime, cette aide peut être versée à chaque membre d'un même foyer achetant un vélo électrique, pour une seule voiture envoyée à la casse. 

  • Pour me renseigner sur l’éligibilité, rendez-vous sur le site du Service public.
     
L’aide à l’achat d’une trottinette électrique

Le bonus écologique de l’Etat concerne également les trottinettes électriques, uniquement dans les villes qui soutiennent cette initiative. Le dossier à remplir pour ma demande est généralement disponible en téléchargement sur le site de la mairie de mon lieu de résidence. Je peux également le récupérer directement en me rendant en mairie. 

Le forfait mobilités durables

Ce forfait est une indemnité sur les modes de transport durables pour les trajets domicile-travail des salariés. 

La prime de transport

cette prime constitue une prise en charge par l’employeur des frais de carburant et d’alimentation des véhicules électriques, hybrides rechargeables ou à hydrogène des salariés pour leurs trajets domicile-travail. L’indemnité est de 700€ maximum pour les frais d’alimentation des véhicules électriques, hybrides rechargeables ou hydrogène. 


Le remboursement du titre de transport 

Depuis 2022, mon employeur peut rembourser jusqu’à 75% du prix de mon abonnement aux transports publics (jusqu’ici c’était 50%). Je me renseigne auprès de mon employeur pour savoir s’il propose ces aides. 


La réparation de vélo à petit prix

Plusieurs associations et entreprises proposent de réparer les vélos à prix mini, voire gratuitement. On citera par exemple Solicycle qui a notamment un atelier à Clichy-la-Garenne : tous les samedis de 10h30 à 18h30, sur rendez-vous, je peux apprendre à réparer mon vélo. Il me suffira de payer l’adhésion à 20€ par an par foyer. 

Des ateliers réparation de vélos sont aussi régulièrement proposés dans les gares SNCF, je peux regarder de temps en temps si de nouvelles dates sont ouvertes sur la page Atelier vélos.
 

La location longue durée de vélo électrique 

Véligo Location est un service de location longue durée de vélos mis en place par Île-de-France Mobilités. Si je ne souhaite pas investir dans l’achat d’un vélo, il s’agit d’une bonne alternative, pour voir si le vélo électrique me correspond. 

Attention : cette liste n’est pas exhaustive, je peux donc me renseigner auprès de ma mairie qui propose peut-être des aides et solutions supplémentaires. Cette question étant une priorité sur certaines communes, il existe une multitude d’aides locales !

Il manque quelque chose dans cette fiche ?

Contactez nous